Header Huiles Essentielles

Les Huiles Essentielles

L’aromathérapie est l’utilisation des huiles essentielles de manière thérapeutique. Une huile essentielle est un extrait de plante aromatique liquide, concentré et complexe, obtenu par distillation par entraînement à la vapeur d’eau de plantes aromatiques ou d’organe de cette plante (fleur, feuille, bois, racine, écorce, fruit,…).

En les combinant, il est possible de mettre au point des synergies aromatiques inédites dont les vertus et propriétés répondent à des besoins ciblés comme, par exemple, le renforcement des défenses immunitaires, la relaxation, la stimulation, le soulagement de douleurs articulaires et musculaires, l’atténuation de l’effet « peau d’orange », …

Pour profiter pleinement de leurs vertus il est recommandé d’utiliser exclusivement des huiles essentielles chémotypées (HECT), 100% pures et naturelles, botaniquement et biochimiquement définies (HEBBD). Préférez des huiles essentielles issues de l’Agriculture Biologique, de culture sauvage de régions éloignées des zones polluées ou issues de cultures traditionnelles contrôlées dans des zones rurales non polluées.

Attention, les huiles essentielles sont composées de molécules aromatiques très puissantes, et il est important de respecter les modes d’utilisation, dosages et précautions d’emploi afin d’éviter tout risque.

 

Dans quels cas les utiliser ?

Les huiles essentielles reflètent parfaitement la devise « un esprit sain dans un corps sain ». Effectivement, leur fragrances pourront agir sur le mental tandis que leur concentration biochimique de principes actifs traitera les divers troubles physiques associés. On peut utiliser les utiliser dans des conditions chroniques ou aiguës.

D’un point de vu physique : Les huiles essentielles sont composés d’une multitude de principe actif connu et possède une concentration rarement rencontrée dans le règne végétal. Elles ont des propriétés antibactériennes à large spectre d’action, antifongiques, antiparasitaires cutanées et intestinaux, stimulantes immunitaires, calmantes, anti-inflammatoires, antalgiques, expectorantes, antivirales, mucolytiques, immunomodulatrices, spasmodiques, hormone-like, décongestionnantes respiratoire et lymphatique, anti-allergique, lipolytiques, cholagogues, cholérétiques, etc…

D’un point de vu psychologiques : Les  huiles essentielles vont travailler aux niveaux des émotions, des chakras, de l’aura, vont aider pour la méditation, l’ouverture d’esprit, la compassion, le lâcher-prise, la sérénité, l’intuition, la force intérieure, l’unité corps-esprit, la communion avec la nature, le recentrage, etc…

 

Comment ça se prend ?

Les huiles essentielles peuvent être utilisées en diffusion, en massages, en inhalation, en usage interne ou encore dans le bain.

En massage :

Généralement, l’huile essentielle doit être diluée dans un corps gras (huile végétale par exemple) avant d’être appliquée sur la peau en massage.

 

En diffusion :

Utile pour faciliter la respiration lors d’une sinusite, se calmer en période de stress ou, au contraire, stimuler nos facultés cognitives. Il existe 2 sortes de diffuseurs :

Le brumisateur ultrasonique : on ajoute un peu d’eau dans le récipient et quelques gouttes d’huiles essentielles. C’est une diffusion douce, peut donc le laisser en marche pendant plusieurs heures.

– Le nébulisateur : Ne nécessite pas d’eau et en quelques minutes seulement, il diffuse les huiles essentielles dans toute la pièce et leurs effets thérapeutiques se font ressentir assez rapidement ainsi on diffusera seulement une dizaine de minutes tout au plus.

 

En inhalation :

Versez 2 à 3 gouttes d’huiles essentielles dans un bol d’eau bouillante et respirez la vapeur une dizaine de minutes maximum.

Vous pouvez aussi pulvériser la quantité indiquée sur un mouchoir, attendez que l’alcool s’évapore et respirez-les. Selon l’indication, 5 à 10 fois par jour.

Quelques gouttes sur l’oreiller sont aussi efficaces.

 

Dans un bain :

Insolubles dans l’eau, les huiles essentielles auront besoin de bases pour se dissoudre dans le bain. Vous pouvez utiliser du sel d’Epsom, ou simplement un peu de shampooing ou votre gel douche préféré. Mélangez une dizaine de gouttes d’une huile essentielle douce dans la base et incorporez-les dans un bain.

 

Par voie orale :

Certaines huiles essentielles peuvent dans certains cas être prisent à l’interne, dans ce cas, on déposera 1 ou 2 gouttes sur un comprimé neutre, dans une gélule, dans de l’huile ou du miel.

 

ATTENTION!!!

Une huile essentielle ne doit pas s’appliquer dans ou près des yeux.

En cas de projection dans l’œil, n’utilisez pas d’eau pour rincer (les huiles essentielles et l’eau ne se mélangent pas) mais rincez l’œil avec une huile végétale (huile d’olive par exemple) et consultez un médecin.

Les huiles essentielles ne doivent pas s’appliquer dans le nez, les oreilles ou sur les muqueuses anales et vaginales.

 

Pour qui ?

Les huiles essentielles comportent beaucoup de risque.

Les femmes enceintes, allaitantes, et les enfants ont généralement des dosages et contre-indications spécifiques. Il faut donc se renseigner précisément avant utilisation.

Chez les enfants de moins de 6 ans, la prise d’huiles essentielles par voie orale est à éviter, sauf recommandations spéciales. L’ingestion est contre-indiquée chez les enfants de moins de 3 ans.

Les personnes âgées, épileptiques ou asthmatiques doivent également se renseigner sur les risques potentiels avant toute utilisation d’huile essentielle, même en diffusion.

Massage
Diffusion
Inhalation
Huilles-Essentielles-Dans-le-Bain