Header-Gemmothérapie

Gemmothérapie

La gemmothérapie est une thérapie naturelle qui consiste à utiliser les propriétés des bourgeons et les jeunes pousses d’arbres et d’arbustes. On peut la définir comme une thérapie cellulaire énergétique globale.

Le bourgeon, constitué de tissus embryonnaires, contient toute l’énergie vitale concentrée et les principes actifs nécessaires au développement de l’arbre en devenir. A lui seul le bourgeon renferme les propriétés des fleurs, des fruits et des feuilles, ce qui explique la grande efficacité d’action des extraits de bourgeons.

Le bourgeon est en quelque sorte le « totum » concentré de la plante.

 

Dans quels cas les utiliser ?

Chaque macérat de bourgeons va agir en profondeur, sur le terrain, en rééquilibrant certains processus physiologiques déréglés. Ainsi, les macérats de bourgeons sont particulièrement efficaces en cas d’affections chroniques et leur utilisation se fait plutôt au long cours par cures de trois semaines. On retrouve alors des indications diverses et variées, qui peuvent être regroupées par système d’action.

La gemmothérapie est une thérapie de reconditionnement. Elle permet de relancer la fonction d’un organe ou d’un tissu. Les trois mots clés de la gemmothérapie sont :

Régénération (facteurs de croissance) ;

Stimulation (optimise la fonction) ;

Drainage cellulaire, organes, tissus (doux, lent et sécuritaire).

 

Comment ça se prend ?

La gemmothérapie est disponible en unitaire ou en complexe, sous forme de teinture-mère ou en dilution homéopathique.

Elle se prend diluée dans une gorgée d’eau ou directement sous la langue.

La prise se fait de préférence ½ heure avant le repas 2 à 3 fois par jour ou en 1 prise le matin à jeun. On la gardera idéalement en bouche ou sous la langue quelques secondes avant d’avaler. La constance est un aspect important pour de meilleurs résultats.

Généralement, on utilisera la gemmothérapie sur une période de 3 mois, entrecoupé de pause. Exemple : 3 semaines de prise et 1 semaine de pause.

 

Pour qui?

Tout le monde peut bénéficier des bienfaits des plantes, autant les enfants (même en bas âges), que les ados, les adultes, les personnes âgées et même les animaux.

On adaptera bien sûr les dosages en fonction de l’âge, de la condition, de la sensibilité, du niveau de vitalité, de la morphologie de chacun, du degré des symptômes (aiguë ou chronique) et selon les bourgeons choisis.

Comme on l’a vu, les bourgeons sont TRÈS PUISSANTES. Alors on pensera à vérifier les interactions s’il y a prise de médicaments, ou s’il y a des conditions particulières (grossesse, allaitement, maladies, etc…).